Fondation Hôpital Saint-Joseph

Accueil / Fondation / Presse /

12 décembre 2023

Première mondiale : les équipes de l’Hôpital Marie-Lannelongue réalisent la première implantation de cœur artificiel chez un patient souffrant d’une tumeur sur le massif cardiaque

  • Cette première mondiale pour Aeson® a été réalisée par les équipes de l’Hôpital Marie-Lannelongue dans le cadre de l’étude EFICAS
  • L’Hôpital Marie-Lannelongue est le 7ème centre approuvé pour réaliser des implantations dans le cadre de cette étude

CARMAT concepteur et développeur du cœur artificiel total le plus avancé au monde, visant à offrir une alternative thérapeutique aux malades souffrant d’insuffisance cardiaque biventriculaire avancée (la « Société » ou « CARMAT »), annonce aujourd’hui la première implantation du cœur Aeson® chez un patient souffrant d’une tumeur sur le massif cardiaque.

Le patient implanté souffrait d’une tumeur envahissant le massif cardiaque, responsable d’une cardiopathie rythmique et restrictive, échappant au traitement médical standard. Seule une ablation chirurgicale complète du cœur pouvait être envisagée pour espérer une guérison. C’est dans ce contexte que le cœur artificiel total Aeson® a été implanté pour la première fois au monde dans ce type d’indication.

L’implantation a été réalisée à l’Hôpital Marie-Lannelongue, au Plessis-Robinson (92) par les équipes du Professeur Julien Guihaire, chirurgien cardiaque et du Professeur Elie Fadel, chirurgien thoracique

Le Pr. Julien Guihaire et le Pr. Elie Fadel, déclarent : « Nous sommes ravis d’avoir pu apporter une solution à ce patient en situation très difficile, et pour lequel il n’y avait pas d’autres alternatives que le remplacement complet du cœur par Aeson®. Cette première implantation chez l’homme dans notre institution se fait dans la continuité de l’investissement de nos équipes dans le projet CARMAT depuis le début des années 2010, avec notamment la réalisation de nombreuses simulations d’implantation au laboratoire de recherche de l’Hôpital Marie-Lannelongue. Aeson® représente un véritable espoir pour les patients atteints de tumeurs cardiaques invasives dont les possibilités de traitement et la survie sont actuellement extrêmement limitées. »

L’implantation a été réalisée dans le cadre de l’étude EFICAS menée par CARMAT et visant notamment à recueillir des données supplémentaires sur l’efficacité et la sécurité de son cœur artificiel Aeson®, ainsi que des données médico-économiques pour soutenir la proposition de valeur de la prothèse, et tout particulièrement le remboursement du dispositif en France.

Stéphane Piat, Directeur général de CARMAT, conclut : « Je tiens à remercier les équipes de l’Hôpital Marie-Lannelongue, partenaire de longue date, qui ont ainsi redonné espoir à un patient souffrant de comorbidités importantes. Nous nous réjouissions de cette première mondiale pour CARMAT qui prouve la capacité d’Aeson® à adresser des cas cliniques de plus en plus complexes. »

Retrouvez un extrait vidéo de l’intervention :

Lire le communiqué

Aller au contenu principal